LE SITE D'INFORMATION DE LA MOTOCULTURE
www.motoculture-jardin.com



Les principaux éléments qui peuvent influer votre choix pour l'achat d'une tondeuse autoportee

Je vais lister dans ce chapitre les critères qui peuvent justifier une différence de prix d'une machine à l'autre et qui ont une importance dans la fiabilité du produit et aussi dans sa longévité, certains éléments influent sur le confort de travail. Je fais le point aussi sur les différents modes de coupe, éjection arrière, latérale, mulching..et un petit retour sur les caractéristiques des moteurs, OHV, OHC, avec ou sans lubrification forcée.

Le montage des roues. Les problèmes spécifiques aux auto portées.

roue autoportee

Pour les tondeuses auto portée il s'agira plus d'un confort, en effet avec des petites roues à l'arrière et sur terrain cahoteux même avec un siège suspendu votre dos en prendra un coup, si vous avez 2 ou 3 heures de tonte, ce point peut prendre une grande importance

De même il faut tenir compte de l'architecture de votre terrain, une surface vallonnée avec des pentes justifierons des pneumatiques d'un plus grand diamètre et surtout plus large pour éviter le patinage, il existe pour ces situation des pneus mixtes un peu tout terrain mais pas le top sur terrain humide cela à tendance, à laisser des traces.

Les roues, roulements, graisseurs, bagues.


graisseur

Sur les tondeuses classiques il y a juste le confort du maniement et le poids de la machine. :
Vous comprendrez que sur une auto portée les contraintes de poids ne sont plus identiques, en conséquence votre poids plus celui du tracteur reposent en grande partie sur les axes de roues, il est donc (mais toujours en tenant compte de votre terrain, surface, nivellement du sol) préférable d'opter pour des roues sur roulement ou bague avec graisseur intégré que sur simple bague

Un autre points important aussi pour ce type de tondeuse, vous avez une direction avec les roues avant montées sur bagues et là aussi c'est un plus si vous avez un graisseur adapté, si non lors de l'entretien il est souhaitable de démonter les axes de rotation (bagues) pour les graisser

scalpSur les plateaux de coupe auto portée vérifiez qu'ils soient bien équipés de ce que l'on nomme les "roues scalps" en fait elles se trouvent juste sur le devant du carter et empêche ce dernier de piquer dans le sol ou sur une dénivelée





Le siège

Ne négligez pas cet aspect, car si vous avez une surface relativement importante et un terrain un peu bosselé après une heure de tonte vous risquez de sentir vos lombaire, donc un siège bien suspendu, un dossier remontant assez haut et un réglage s'adaptant à votre taille ne sera pas obligatoirement un luxe.

Les carters de coupe

Sur la plus part des auto portée le carter de coupe et en acier, galvanisé parfois on peut aussi sur les autoportee frontale trouver de l'ABS mais relativement rare et personnellement je n'en connais pas.


QUID du ramassage, avec un bac, sans ramassage, technique mulching.....

Ouf ! l'embarras du choix, alors commençons par le classique avec bac AR.

  • Tracteur tondeuse classique ou rider avec bac de ramassage arrière. Il faut démonter le bac pour le vider, cela convient très bien pour des surfaces de tonte moyenne 2 000 m2
  • Avec bac à déversement sans descendre de votre siège, si vous avez un endroit pour stocker l'herbe et donc faire du composte c'est l'idéal.
  • Avec relevage pour vider directement dans une remorque et direction la déchetterie, il n'est pas toujours possible d'avoir un lieu de compost.
  • Tout cela a un prix et dépend de votre budget
  • Avantages : Une tonte propre avec une finition agréable
    Inconvénients : Nécessite un passage régulier et un gazon sec pour éviter les bourrages, de plus il faut stocker l'herbe coupée ou une remorque pour envoyer à la déchetterie.

    La coupe mulching

    C'est quoi le mulching

    En tondeuse frontale elles sont généralement mulching. mulching


    Le mulching qui signifie paillage en anglais, est une technique de coupe du gazon en fines particules qui se déposent sur la pelouse, cela permet la fertilisation naturelle du sol. Plus besoin de sac à herbe. Cette tondeuse particulière coupe l’herbe par les extrémités de la lame et puis la hache en son centre.
    La forme de la lame est donc nécessairement adaptée pour permettre ce hachage. La forme du carter de la tondeuse est elle aussi étudiée pour que après avoir été coupé l’herbe soit « soufflée » dans la zone de hachage.
    De ce fait j'ai un doute sur l'efficacité réelle des tondeuses mixtes, c'est à dire avec éjection et mulching sauf si dès le départ elles ont été conçues pour une coupe mulching. Ne pas oublier que en coupe mulching, l'herbe doit être sèche et pas très haute, ce qui demande une coupe régulière.

    La tondeuse à éjection latérale

    Pour les grandes surfaces et si vous ne souhaitez pas une finition green, c'est un bon compromis, ce type de tondeuse convient très bien aux grandes surfaces et aux zones humides, pas de ramassage, elle accepte de l'herbe un peu haute et ne rechigne pas de trop si elle est humide mais bon la finition n'est pas top sans être pour autant dénuée de présentation. Surtout si vous travaillez sur herbe sèche et par beau temps, l'herbe sèche vite et laisse la place à un joli gazon.
    Je pense que pour des surfaces supérieures à 4 000 m2 et jusque 10 000 m2 en restant dans une gamme de tondeuse classique (hors micro tracteur -diesel ou transmission cardan) c'est un bon compromis. D'autant que ce type de machine accepte facilement des plateaux de coupe de 100 à 115 cm, l'éjection latérale offrant moins de résistance.
    La majorite de ces machines peuvent être équipée d'un obturateur qui ferme le plateau et de ce fait le transforme en coupe mulching, avec des résultsts plus ou moins concluants. Dans ce cas on revient aux critères du mulching, un gazon pas trop haut et pas humide.



    La structure de la tondeuse

    Jusque qu'un milieu de gamme elles seront pratiquement toutes avec un chassie en tôle soudée et emboutie, cela est suffisant pour des surfaces pas trop importante et sur du terrain bien nivelé, dans la gamme au dessus vous aurez des essieux renforcés et / ou en fonte offrant une meilleur rigidité à l'ensemble et aussi une meilleur résistance dans la durée.

    Le moteur

    Les grandes marques sont bien présentent et offrent une garantie de sérieux et de longévité pour peu que vous suiviez les consignes d'entretien du constructeur.
      EX: VANGUARD™ Puissance brute de 18 CV sur un moteur briggs mais vous retrouverez des caractéristiques similaires sur Kawasaki, Honda, Koller etc..attention quand même de rester sur des marques connus.
    • Les moteurs bi cylindres en V de la gamme VANGUARD™ à axe vertical sont conçus pour s'adapter et répondre aux besoins des applications les plus exigeantes. Les monocylindres de chez briggs ou autres offrent un bon compromis, au delà de 18 CV le bi cylindre apportera plus de souplesse et il sera moins bruyant.
    • Filtre à air, à cartouche "type automobile" (papier et pré filtre en mousse)
      • Procure la même protection qu'un filtre à cartouche cylindrique (papier et pré filtre en mousse), mais est de forme différente.
    • Cylindre(s) chemisé(s) fonte
      • Résiste(nt) mieux et plus longtemps à l'usure due aux frictions du piston.
    • Soupapes en tête (OHV)
      • Système universel de commande des soupapes. Pour une plus faible consommation de carburant. La disposition des soupapes en tête permet une admission plus fluide du mélange carburant, ainsi qu'un échappement plus rapide et plus complet. Cette meilleure combustion permet alors d'obtenir un plus fort taux de compression. Ceci permet d'obtenir une puissance de sortie plus importante et d'éviter l'accumulation de carbone. (calaminage)
    • Soupapes en tête (OHC)
      • Même principe de précédemment mais en plus l'arbre à cames de commande des soupapes se trouve en tête dans la culasse. La disposition de l'arbre à cames en tête permet de réduire le nombre d'éléments du dispositif de commande des soupapes, de les alléger et de les rendre plus résistants pour un moteur plus compact et globalement plus léger.
    • Lubrification intégrale sous pression avec filtre à huile
      • Une pompe à huile envoie de l'huile sous pression vers les parties mobiles du moteur. Le filtre débarrasse l'huile de ses impuretés.
    • Allumage électronique Magnétron®
      • Procure un allumage instantané . Facilite les démarrages. Ne demande pas d'entretien. les vis platinées mécaniques sont remplacées par un transistor. C'est-à-dire que nous remplaçons un interrupteur mécanique par un interrupteur électronique. Pas de pièces mobiles, pas d'amorçage d'arc, pas de réglages et la fiabilité d'un système à semi-conducteurs.
    • Régulateur de vitesse mécanique centrifuge
      • Assure la stabilité du régime moteur . Adapte la vitesse moteur à l'effort demandé

    Systèmes d'entraînement ou d'avancement de la tondeuse

    • Boite mécanique, entraînement classique en générale par 3 vitesses avant et une marche arrière, sur certaines machines elles sont doublées par une sélection d'une vitesse lente et rapide.
    • Par variateur, elles peuvent avoir 5 à 6 variations ( voir plus ) de vitesses d'avancement, le fonctionnement se faisant par modification du diamètre de la poulie d'entraînement vers la boite de vitesse, avantage vous pouvez modifier votre vitesse tout en étant en déplacement, contrairement à la précédente, le changement s'effectuant à l'arrêt.
    • Hydrostatique, l'entraînement de la boite est hydraulique, et varie suivant la pression ou le débit d'huile, la commande s'effectuant au pied ou par un levier au volant, hors mis la possibilité de modifier la vitesse sans arrêter la machine, vous pouvez aussi inverser le sens de déplacement de façon instantanée, très pratique lorsque il s'agit de tondre sur des terrains avec des massifs.
    • Personnellement si le coût ne vous retient pas, je vous conseille l'hydro.

    Transmission de la puissance moteur ou couple aux lames de coupes du carter tondeuse

    carter de coupe Dans les gammes grand public qui nous intéressent, la transmission s'effectue par courroies, une première courroie qui va de l'arbre de sortie moteur au plateau de coupe et une ou deux courroies qui transmettent puissance aux différentes lames de coupe du plateau.
      Deux principes existent pour embrayer les lames de coupe.
    • la courroie reliant la poulie moteur au plateau est reliée à une poulie tendeur qui va donc tendre ou détendre cette courroie
    • Avec l'embrayage électromagnétique, dans ce cas la courroie est en tension continue et c'est la poulie sortie moteur qui fait l'embrayage, cette poulie est solidarisée de l'arbre moteur, le gros avantage une tension constante des courroies et donc une meilleure fiabilté. Inconvénient cette embrayage est d'un seul bloc en cas de problème il faut le changer pour un coût relativement élevé (~200 €)

    Plus de puissance plus de largeur de coupe et herbe plus haute

    NON et NON La puissance moteur va en effet déterminer la largeur de coupe, par ex avec un 14 CV vous pourrez choisir une largeur de coupe de 90 cm et avec un 18 CV une coupe de 100 cm.
    Mais vous devez tenir compte de l'entraînement des lames de coupe, sur ce type de matériel il s'agit d'entraînement par courroies et il faut que le moteur transmette toute sa puissance par cet intermédiaire, à un certain moment les courroies ne vont plus permettent une transmission correcte principalement en herbe haute ou humide, le couple moteur courroie n'est plus en adéquation, vous risquez donc de faire patiner les courroies car le moteur lui il dégage toujours toutes sa puissance.