LE SITE D'INFORMATION DE LA MOTOCULTURE
www.motoculture-jardin.com




tondeuse debroussailleuse tondeuse faucheuse

On retrouve des ressemblances entre la tondeuse à gazon et la tondeuse débroussailleuse, cependant l'utilisation n'est pas identique, le fonctionnement de la débroussailleuse vous permettra de travailler dans de l'herbe haute ou des sous bois Sur ces deux images,

gauche
à gauche pour de l'herbe haute, à droite avec l'entraînement de lame déporté pour du sous boisdroite




Leurs différences:

Le carter :

tondeuse-debroussailleuse-carter

sur la tondeuse à gazon, vous avez un carter fermé avec une éjection arrière de l'herbe coupée (généralement) et un bac de ramassage, sur la débroussailleuse l'éjection est latérale sans ramassage, avec la possibilité d'enlever la plaque frontale, pour permettre un meilleur dégagement de l'herbe coupée et une meilleure entrée dans de l'herbes hautes à fin de ne pas la coucher avant de la couper.
Le gros avantage de ce type de machine se trouve en effet dans la façon d'attaquer la coupe de l'herbe ou broussaille et de l'éjection de la coupe, en fait elle laisse sur place sans broyer, donc elle limite le risque de bourrage.

Les roues :

tondeuse-debroussailleuse-roues

sur une débroussailleuse vous avez des roues arrière de grands diamètres, vous permettant de travailler sur des terrains accidentés et vous avez (souvent) des roues avant montées sur axes, de façon à pouvoir guider plus facilement votre machine.

La lame :

lame tondeuse debroussailleuse

elle est d'une épaisseur plus importante sur la débroussailleuse, lui donnant une meilleure résistance aux chocs. Sur la tondeuse elle est en prise directe avec le moteur, sur une débroussailleuse la lame peut être déportée, avec un entraînement par courroie, ou cardan. Du fait de son poid ce type de lame demande un équilibrage précis et compte tenu des chocs auquels elle est soumise une vérification régulière de son état. De même en cas de changement de bien sélectionner la bonne référence du fait de son poid qui a une incidence sur le fonctionnement et particulièrement le démarrage l'ensemble devant être équilibré, volant moteur - lame.

Le moteur :

sur une tondeuse vous avez des moteurs de 3 à 5.5 CV, généralement à 4 temps, la débroussailleuse sera équipée d'un moteur de 5.5 CV voir plus, en 4 ou 2 temps.

La tondeuse débroussailleuse ses caractéristiques

leurs moteurs :

je resterai dans la gamme grand public, vous avez le classique moteur 4 temps de 5.5 CV minimum de puissance, si possible équipé d'une pompe à huile pour le carter, et vous avez le moteur 2 temps généralement d'une puissance de 6 CV voir plus.
voir caractéristiques à moteur tondeuse
Pour choisir entre les deux types de moteur, si vous avez une surface plane, ou sans dénivelée importante, le 4 temps fera l'affaire, à l'inverse si vous avez un terrain accidenté, je préfère le 2 temps tout simplement pour une question de graissage du moteur, le 2 temps est lubrifié par un mélange huile / essence voir à moteur 2 temps.

Vous avez aussi des modèles de débroussailleuses sur roues ptofessionnelles, des machines spécifiques pour le débroussaillage, les sous bois, les champs en friches etc...La puissance de ces machines dépasse généralement les 12 CV.

L'entraînement de la lame :

vous avez deux principes, entraînement direct par l'arbre du moteur, convient bien pour couper de l'herbe hautes, sur un terrain propre, mais si vous avez du tout venant, avec des risques de souches d'arbres, ou des pierres, l'entraînement déporté sera plus sécurisant. En effet les chocs de la lame ne seront pas transmis directement au moteur.
Pour l'entraînement déporté, vous avez deux choix, par cardan, ou par courroie, généralement l'entraînement par cardan se retrouve dans la gamme pro, et avec des moteurs de forte puissance, 10 CV et plus, leur coût est aussi plus élevé.

Pour l'entretien voir à tondeuseclic