LE SITE D'INFORMATION DE LA MOTOCULTURE
www.motoculture-jardin.com


-->

Entretien du moteur 2 temps



Entretien du moteur
Démarrer le moteur
Hivernage saisonnier de votre matériel

Les débroussailleuses, tronçonneuses, taille-haies, sont majoritairement équipés de moteurs 2 temps. On commence à voir l'apparition de 4 temps dont personnellement je ne vois pas l'utilité.
Le moteur 2T grâce à son cycle de fonctionnement, une explosion à chaque passage du piston, son graissage toutes positions, et sa vitesse de rotation convient parfaitement pour ce matériel.
Pour comprendre le fonctionnement vous pouvez suivre le petit cours de mécanique.clic

Le moteur 2 temps est simple de conception et d'entretien, quelques explications.

A la différence du 4 T il ne possède pas de carter d'huile. Le graissage des organes en mouvement doit donc être effectué par l'ajout d'une huile spéciale à l'essence. Cette précaution s'impose. Ne pas la respecter c'est risquer l'usure du moteur, voire sa détérioration. C'est aussi une cause de litige sur la garantie.
Respecter les instructions du constructeur concernant le dosage, utilisez une huile spéciale 2 T, ne confectionnez pas votre mélange trop longtemps à l'avance, (l'huile se dépose et perd de sa viscosité avec le temps) ne stockez pas le mélange dans le réservoir de la machine, et après usage vidangez votre réservoir.( la grande majorité des moteurs actuels fonctionnent sur une base de 3% voir moins, certains moteurs anciens sont réglés pour du 4 à 5%)
Essence avec ou sans plomb: actuellement ces moteurs tournent au sans plomb, pour les modèles anciens cela ne posera cependant pas de problèmes si vous faites un mélange correct.
Un mélange trop riche (c à d avec un pourcentage d'huile supérieur aux indications) aura pour effet d'entraîner l'encrassement du moteur et de la bougie, mais aussi de diminuer le rendement du moteur, qui ne pourra alors donner toute sa puissance.
Un mélange trop pauvre aura pour effet un mauvais graissage des pièces en mouvement et pourra entraîner le blocage du moteur.

Quel type de carburant est recommandé

Utiliser de l'essence propre, récente avec un taux d'octane minimum de 77 ou supérieur. Il est recommandé l'utilisation d'un stabilisateur de carburant pour éviter tout dépôt. Acheter le carburant dans une quantité pouvant être utilisée dans les 30 jours. Cela pour éviter la dégradation du carburant.

Ajoutez l'huile spéciale 2t au pourcentage préconisé par le constructeur. (généralement entre 3 et 4%) pour les moteurs dont les caractéristiques préconisent un mélange à 2 % utilisez une huile de bonne qualité, voir les informations du constructeur, généralement une huile de synthèse spéciale 2 temps

Concernant le type de carburant, SP95 pas de souci mais pour le SP 95 E 10, bien que ce carburant plus propre et plus économique soit désormais complètement intégré à l’offre des stations-service, l'ensemble des moteurs qui sont utilisés dans le domaine de la motoculture n'est pas adapter pour ce bioéthanol, il faut donc vous référer à la notice de votre matériel ou de vérifier sur le site du constructeur, personnellement je ne conseille pas trop ce carburant, il risque de poser un problème aux joints. Certains constructeurs déconseillent le SP 98 pourtant il semble quand même le mieux adapté et personnellement c'est ce que j'utilise pour mes différentes machines.


Vous trouvez chez tout les revendeurs des mélanges pré dosé généralement à 2 %, il s'agit d'un mélange effectué avec une essence qui ne contient pratiquement pas de substances nocives, telles le benzène, le toluène et le soufre. De ce fait, les vapeurs du carburant et les gaz d’échappement sont beaucoup moins toxiques, ce qui constitue un avantage pour vous, pour l’environnement et pour votre machine. Celle-ci présente de meilleures performances duent à l’élimination presque totale de la carbonisation. La fiabilité du démarrage résulte du fait que cette essence peut être stocké pendant des années, et conserve donc toutes ses qualités même après une longue période d’arrêt. Ce produit est vendu sous divers appellation dérivées des marques. Marline, Motomix, Aspen ...
Le seul point qui m'interroge sur ces produits c'est le coté nettoyant donc corrosif qui peut poser problème sur une machine qui a déjà un passé avec un mélange classique, cette dernière a déjà acumulé de la calamine et ce coté détergeant peu entraîner un autonettoyage qui peut poser problème par le décollage de plaques de calamines avec un risque de serrage (ou un début) moteur. De plus ce mélange tout fait est généralement dosé à 2 % donc non adapdé aux anciens modèles. Il faut donc tenir compte de ces précisions.

Entretien du moteur

Nettoyez soigneusement les ailettes du moteur elles servent au refroidissement.
Nettoyez régulièrement le filtre à air, à chaque utilisation voire en cours d'utilisation. Un filtre encrassé est une cause de panne. Il arrive que le filtre soit imbibé d'essence (cause: mauvais démarrage, mauvais réglage du carburateur) séchez le.
Nettoyez la bougie régulièrement et remplacez là une fois par an en utilisant le bon type (voir instruction du constructeur) écartement des électrodes de 0.5 à 0.7mm.
Nettoyer le pot d'échappement, enlever la calamine se trouvant à la sortie. A l'atelier déposer le pot et nettoyer l'entrée du pot ainsi que la sortie du cylindre (attention de ne pas introduire d'outil dans le cylindre).
Vérifiez le serrage des vis.
A l'intérieur du réservoir vous avez un tube avec un embout, récupérez cet embout et nettoyez le, il s'agit d'un filtre.
Réglage du carburateur: une seule vis est de votre ressort, la vis de butée de l'accélérateur, vissez là où dévissez là de telle façon que l'outil ne soit pas en mouvement. Les deux autres vis de réglages sont des vis hautes et basses vitesses, le réglage est effectué à l'usine et manipuler ces vis peut avoir des conséquences graves du simple refus de démarrer au serrage du moteur.(voir carburateur à membrane)
Contrôlez l'état de la corde du lanceur.
Le moteur comprend deux parties le moteur par lui même et la transmission, un embrayage fait la liaison entre le moteur et l'outil, très peu d'entretien enlever les poussières avec une soufflette, néanmoins c'est une pièce qui travail beaucoup et de ce fait peut être changée.

Démarrage du moteur

Le démaarage d'un moteur 2 temps style tronçonneuse, s'effectue en deux phases, une première phase qui permet d'amorcer l'arrivée d'essence (entre trois à quatre actions sur le lanceur), une deuxième qui permet le démarrage (entre une à deux actions sur le lanceur), donc bien suivre les étapes ci dessous.

Vérifiez le niveau de mélange.
Mettez le contact en position «on» ou démarrer.
Pour les tronçonneuse activez le frein de chaîne. (ce n'est pas une obligation, juste par sécurité).
Mettez le starter.
Bloquez l´accélérateur en position accéléré.
Pour les moteurs possédant une pompe d´amorçage pompez 6 à 10 fois.
Lancer le moteur en bloquant la corde sur une résistance moteur et tirez sèchement. 3 à 6 fois en général avant que le moteur ne donne ses premiers signes, c à d une première explosion sans démarrage, à ce stade supprimez le starter, gardez la position de commande de gaz accélérée et lancez à nouveau, 1 à 3 fois sont souvent nécessaire. S´il ne part tentez à nouveau avec le starter et puis une autre fois sans starter. Mais attention en insistant de trop sur le starter vous risquez de noyer le moteur. Ces moteurs en effet ne sont pas fait pour tourner avec starter, il ne sert qu'à l´amorçage .
En cas d'échec au démarrage, ou vous laissez reposer le moteur un certain temps avant de recommencer l´opération, ou vous démontez la bougie et vous la séchez. Avant de la remonter vous faites tourner le moteur à vide pour supprimer le surplus d´essence dans le cylindre. Vous démontez le filtre à air pour contrôler qu´il n´est pas engorgé d´essence et vous recommencez le démarrage.

Si le problème persiste consultez la rubrique dépannage.   EN SAVOIR PLUS