LE SITE D'INFORMATION DE LA MOTOCULTURE
www.motoculture-jardin.com




Huile moteur pour les 2 temps et 4 temps

Tout d'abord différencier l'huile pour le moteurs 4 temps et le moteur 2 temps, voir à fonctionnement moteur.

carter huile Le moteur 4 temps est graissé par barbotage dans l'huile du carter avec sur certain moteur une pompe à huile. Il est très important d'avoir un niveau d'huile suffisant, ni trop ni pas assez (voir les prescritions du constructeur) un niveau trop élevé entraînera une sur-pression et un niveau trop faible un graissage de mauvaise qualité ainsi qu'une surchauffe du moteur, il faut noter que généralement la capacité du carter, de l'ordre de 0.6 à 1 litre, est faible donc toutes variations du niveau peut avoir des conséquences immédiates sur le fonctionnement du moteur. Le renouvellement de l'huile (la vidange) est préconisé généralement toutes les 25 heures.


huile 2 temps Le moteur 2 temps lui est graissé par un mélange huile essence qui circule dans le carter et la chambre de combustion, l'huile se déposant sur les élements en mouvement. Le pourcentage d'huile (spéciale 2 temps) est défini par le constructeur et là aussi le non respect des préconisations peut être fatal. Actuellement les moteurs 2 temps fonctionnent avec un mélange à 2% et les constructeurs proposent leur propre mélange ce qui permet d'éviter les erreurs, pour les moteurs anciens la préconisation était plutôt de l'ordre de 3% voir plus.

En aparté. Il n'existe pas de procédure spéciale requise pour le fonctionnement du moteur durant la période de rodage toute fois:
Ne faites pas tourner le moteur à pleine charge durant les premières 5 à 10 heures de fonctionnement, j'entends par là de ne pas travailler dans des conditions extrème, car même pendant le rodage le régime moteur doit être au maxi un sous régime et vous faites peiner le moteur ce qui n'est pas le top, donc évitez une utilisation intensive et préférez une utilisation par période courtes (4 temps et 2 temps). Vidangez l'huile à l'issu de cette première phase de fonctionnement (4 temps).

Il existe plusieurs types d'huile, minérales, de synthèse, semi-synthèse, il y avait aussi la monograde mais qui ne concernait qu'un palier d'utilisation du moteur, c'est à dire soit une norme pour le moteur froid ou chaud (hiver - été), aujourd'hui on utilise une multigrade qui permet une définition des caractéristiques de l'huile sur ces deux paliers.

Il faut aussi faire l'association avec le type d'essence car avec l'arrivé de l'hétanol il peut y avois des surprise.voir la rubrique essence

Les fonctions de l'huile :

Le premier rôle de l'huile est de diminuer les résistances dues aux frottements entre les pièces en mouvements et par conséquence de limiter l'usure des pièces. Les autres fonctions de l'huile sont de refroidir le moteur, assurer l'étancheité en créant un film entre le piston et le cylindre, elles permettent aussi de maintenir la propreté du moteur et de le protéger contre la corrosion.
    Caractéristiques d'une huile
  • - Les huiles minérales sont obtenues par raffinage de pétrole brut.
    Elles sont peu utilisées sauf sur les modèles anciens
  • - Les huiles de synthèse sont des huiles dont la structure moléculaire a été modifiée par réaction chimique de manière à obtenir des caractéristiques précises comme une très grande fluidité à froid.
  • - Les huiles de semi-synthèse sont un mélange dans des proportions variables d'huile minérale et d'huile de synthèse. Ce sont les plus courrantes.
  • De plus ces huiles contiennent des additifs : anti-usure, anti-oxydant, antimousse, détergent...

Huile pour moteur 4 temps

Ces huiles sont spécifiques aux types de moteurs, essence ou diesel, en effet les plages de fonctionnement sont différentes, vitesse de rotation, température, pression...
l'huile pour moteur diesel est plus détergeante que celle pour moteur essence.

Recommandations sur l'huile pour les moteurs 4 temps du matériel de motoculture

  • L'huile SAE 30, pour des conditions atmosphérique de 5°C et supérieure, remplit tous les besoins à une température supérieure à 5°C ; son utilisation en-dessous de 3°C provoque des démarrages difficiles.
  • 10W-30, pour des conditions atmosphérique de -18 à 38°C est une meilleure huile dans des conditions atmosphériques variables. Cette qualité d'huile améliore le démarrage par temps froid, mais peut augmenter la consommation d'huile à 27°C ou supérieure.
  • L'huile synthétique 5W-30, pour des conditions atmosphérique de -30 à 40°C fournit la meilleure protection à toutes températures et améliore également le démarrage tout en réduisant la consommation d'huile.
  • 5W-30, pour des conditions atmosphérique de 5°C et inférieure) est une huile recommandée en hiver, plus efficace par temps froid.
Plus de détails se référer à la documentation du constructeur, de même pour les vidanges qui dépendent de l'utilisation du matériel, ne pas perdre de vue que la quantité d'huile contenue dans les carters des moteurs parcs et jardins est relativement faible, donc en utilisation intensive ces moteurs nécessitent un entretien particulier. Si vous n'avez plus la documentation, voir votre revendeur ou utilisez le forum pour obtenir plus de détails.

Huile pour moteur 2 temps

Les moteurs 2 temps sont équipés de carters secs et leurs lubrifications ne peut donc être réalisées par barbotage ou graissage sous pression.
L'huile est donc mélangée à l'essence soit par micro injection (graissage séparé) soit plus simplement, cela concerne le matériel de motoculture, par addition à l'essence d'une huile spéciale deux temps avec un pourcentage de 1 à 5 %.

On retrouve nos différentes caractéristiques d'huile : minérale, de synthèse et semi synthèse, la subtilité est moins probante que sur le 4 temps, il est donc conseillé de suivre les indications du constructeur, en effet la technologie ayant énormément évoluée ces 10 dernières années, les constructeurs préconisent pour certain moteur du 2 %... ( Les moteurs Marins étaient dèjà à ces normes, avec l'organisme NMMA : National Marine Manufacturers Association qui définit la classification suivante : TC-W, TC-W2, TC-W3 avec une meilleure dispersivité et un meilleur pouvoir lubrifiant, TC-W3R pour l'essence sans plomb c'est donc la seule à être retenue actuellement pour moteur marin qui sont refroidis par eau).

Pour votre tronçonneuse ou taille haie, débroussailleuse ...,{évitez ce type d'huile TC-W3 et privilégiez TC-W pour moteur refroidi par air), ou tout simplement suivez les indications constructeur ou prenez une huile spéciale deux temps synthèse ou non.

Attention un surdosage de mélange, c à d un taux d'huile supérieur à 5 % peut avoir à terme un résultat négatif, ce surplus d'huile va se calaminer sur les parois du cylindre et finalement nuire au refroidissement du moteur

Les mélanges tout fait

Vendus par les marques ou sous des dénomination propre aux marques, Aspen, Motomix, Marline...Le principe étant d'obtenir un mélange le plus performant possible et le moins polluant, le souci de ces mélanges est justement leur efficacité qui sur des moteurs anciens peut avoir un pouvoir trop détergeant. Ces produits sont obtenus à partir de l'essence alkylate. Il s’agit d’un carburant de synthèse, fabriqué à partir des gaz purs qui s’échappent lors du raffinage du pétrole brut. On obtient alors une essence très propre. Celle-ci est composée d’une dizaine de substances seulement. Elle est donc naturellement dépourvue de la plupart des composants dangereux, tels que le benzène, les hydrocarbures aromatiques, le soufre ou bien les oléfines

Il est donc impératif de suivre les indications de votre machine / constructeur, s'il est préconisé un mélange à 3 % ou moins, utiliser une huile de qualité, type huile de synthèse et de garder votre huile spéciale deux temps pour vos moteurs anciens, à noter que ces anciens moteurs ne sont pas fait pour tourner avec des mélanges à 2 % voir 3 % même avec une huile de synthèse.

Il est à noter aussi que la stabilité de l'essence ne permet pas de stocker votre mélange plusieurs semaines, il est donc impératif de faire votre mélange à chaque utilisation ou d'utiliser un additif de stabilisation, de même l'essence ne peut se conserver plusieurs mois sans un additif, en conséquence si vous laissez dans le réservoir de l'essence il est possible qu'au prochain démarrage vous ayez des problèmes avec votre carburateur, il est donc conseillé de ranger son outil en l'ayant mis en panne sèche, sauf si vous utilisez une essence de marque ou stabilisée, n'éanmoins il faut se méfier, l'huile n'est pas stable et avec le temps un dépot peut se créer, alors au redémarrage de la saison videz le réservoir pour un mélange propre, vous limiterez le risque de serrage moteur.

Pas simple de s'y retrouver parfois, suivez les indications du constructeur, et si vous avez une machine un peu ancienne optez pour du 3 % semi synthése ou 4 % minérale. Gardez à l'esprit que le rôle de l'huile est de lubrifier les pièces en mouvement mais aussi de nettoyer le moteur, l'augmentation du pourcentage aura comme conséquence, un rendement diminué du moteur et une pollution plus importante, à l'inverse un pourcentage trop faible nuira à la lubrification du moteur avec pour conséquence un serrage moteur.

L'huile est désigné suivant une norme Américaine, SAE (Society of Automotive Engineers)

Le sigle SAE 10W40 détermine la viscosité de l'huile, w pour winter (hiver), le premier chiffre (10) détermine la viscosité à froid c'est à dire au démarrage du moteur, plus il est bas et plus l'huile est fluide, le deuxième chiffre (40) indiquant le fluidité moteur chaud.
Il est important d'avoir à l'esprit qu'au démarrage du moteur les parties en contact et en mouvement sont sèches, donc sans une lubrification rapide elles vont subir une usure prématurée; d'où l'importance de la fluidité à froid.

Classifications API (American Petroleum Institute )

Cette classification à deux lettres répartit les huiles moteur en fonction de leurs qualités et performances. La première lettre indique le domaine d'utilisation :
S - moteurs à essence, C - moteurs Diesel.
La deuxième lettre indique la qualité :
- A à J: SJ correspond à la qualité maximale actuellement pour les moteurs à essence. - C à F: CF correspond à la qualité maximale actuellement pour les moteurs diesel.

Classifications ACEA (Association des Constructeurs Européens d'Automobile)

L'ACEA a son siège en Belgique. Cette classification a remplacé la CCMC (Comité des Constructeurs d'automobiles du Marché Commun) au 1er janvier 1996 et a été modifiée successivement en 1998, 1999 et 2002.
La première lettre A pour les moteurs essence, B pour les diesels, et E pour les poids lourds.
Les indices 1 à 5 croissent avec le niveau de performance du lubrifiant.
Pour les moteurs essence, trois niveaux de performances - A1, A2, A3.. et A5 pour la plus élevée.
Pour les moteurs diésels: B1 à B5.