LE SITE D'INFORMATION DE LA MOTOCULTURE
www.motoculture-jardin.com




Analyser la bougie de votre moteur pour comprendre son fonctionnement

L'état de votre bougie est un bon repère pour comprendre le réglage de votre moteur.
Le premier point vérifiez l'écartement des électrodes il peut avoir une incidence..
Ecartement des électrodes. La distance entre l'électrode centrale et la ou les électrodes de masse de la bougie d'allumage est appelée écartement des électrodes. C'est cette distance que doit franchir l'étincelle d'allumage. L'écartement optimal des électrodes dépend notamment du moteur et est déterminé par le constructeur.

La plus haute précision est importante en ce qui concerne le respect de l'écartement des électrodes, un écartement incorrect pouvant fortement détériorer son fonctionnement et donc les performances du moteur.
Si l'écartement des électrodes est trop faible, ceci peut avoir pour conséquence une inflammation insuffisante, un ralenti irrégulier.
Un écartement trop grand des électrodes peut conduire à des ratés d'allumage et engendrer des problèmes de démarrage.
Utilisez une jauge de bougie pour mesurer l'écartement entre les deux électrodes à la pointe de votre bougie. De nombreux petits moteurs requièrent un écartement de 0,076 cm. Consultez la notice de votre moteur pour obtenir les spécifications de votre modèle. De même une usure anormale des électrodes va nuire au fonctionnement fu moteur ou simplement créer une panne.

Contrôle visuel des bougies

bougie-normale

NORMAL

Faible érosion de l'électrode et coloration gris-blanc ou gris-jaune à brun-fauve du pied de l'isolateur : les réglages du moteur sont en ordre, le degré thermique est correct.







bougie-encrasse

ENCRASSEE

Le pied de l'isolateur, les électrodes et le culot de bougie sont recouverts de suie noire d'aspect soyeux.
Cause : réglage incorrect du mélange : mélange trop gras, filtre à air fortement encrassé, dispositif de démarrage à froid défectueux. Utilisation principalement sur trajets courts. le coefficient de degré thermique est trop faible.
Effet : des courants de fuite provoquent un mauvais comportement de démarrage à froid et des ratés d'allumage. Le carburant non brûlé peut arriver au catalyseur et le détériorer.
Remède : régler correctement le mélange, contrôler le filtre à air.



bougie-normale

HUILEUSE

Le pied de l'isolateur, les électrodes et le culot de bougie sont recouverts d'un film huileux noir.
Cause : trop d'huile dans la chambre de combustion, le niveau d'huile est trop élevé, segments de piston, cylindres et guides de soupapes fortement usés.
Effet : ratés d'allumage ou même court-circuit de la bougie, panne totale.
Remède : réviser le moteur, mélange carburant-air correct.








bougie-email

FORMATION D’EMAIL

Le pied de l'isolateur présente par endroits un émaillage brun-jaune, qui peut également tirer au vert.
Cause : des additifs dans l'essence et l'huile moteur forment des dépôts cendreux.
Effet : en cas de montée brutale à plein régime du moteur, ces dépôts sont liquéfiés et deviennent électriquement conducteurs.
Remède : régler avec précision la préparation du mélange, monter des bougies de qualité.







bougie-depot

DEPOTS

Dépôts importants d'additifs pour huile et carburant sur le pied de l'isolateur et l'électrode de masse. Dépôts similaires à la scorie (calamine).
Cause : des composants d'alliage, en particulier huileux, peuvent former des résidus qui se déposent dans la chambre de combustion et sur la bougie.
Effet : peut provoquer de l'auto-allumage avec perte de puissance et à une panne de moteur.
Remède : Vérifier les réglages du moteur. Monter des bougies neuves de qualité BERU d'origine et éventuellement changer de type d'huile.








electrode centrale fondue

ELECTRODES CENTRALES FONDUES

L'électrode centrale présente un début de fusion, la pointe du pied de l'isolateur présente des bulles et a une apparence spongieuse, ramollie.
Cause : surcharge thermique par auto-allumage, p. ex. réglage trop précoce de l'allumage, résidus de combustion dans la chambre de combustion, soupapes défectueuses, allumeur défectueux, qualité de carburant insuffisante, éventuellement chaleur trop faible, couple de serrage non respecté.
Effet : ratés d'allumage, perte de puissance (panne de moteur).
Remède : contrôler le moteur, l'allumage, la préparation du mélange, les couples de serrage des bougies d'allumage. Monter des bougies neuves de degré thermique correct.



rupture electrode

RUPTURE DU PIED DE L’ISOLATEUR

Creux au pied de l'isolateur.
Cause : détérioration mécanique en cas de manipulation inappropriée. Au début, souvent uniquement reconnaissables sous forme de microfissures. Dans des cas limites, des dépôts entre l'électrode centrale et le pied de l'isolateur – en particulier en cas de durée de service excessive – peuvent provoquer l'éclatement de l'isolateur. Cliquetis.
Effet : ratés d'allumage, l'étincelle d'allumage saute à des endroits que le mélange frais n'atteindrait pas avec certitude.
Remède : monter des bougies neuves de qualité.



electrodes usées

FORTE USURE DES ELECTRODES

L'électrode centrale et/ou l'électrode de masse présentent une perte visible de matière.
Cause : additifs agressifs d'huile ou de carburant. Influences d'écoulement défavorables dans la chambre de combustion éventuellement à cause de dépôts. Cliquetis, surcharge thermique, bougie d'allumage incorrecte.
Effet : ratés d'allumage, en particulier lors des accélérations (tension d'allumage insuffisante pour un grand écartement des électrodes). Mauvais comportement au démarrage.
Remède : monter des bougies neuves de qualité.





electrodes fondue bis

ELECTRODES FONDUES

Apparence de chou-fleur des électrodes. Evt dépôt de matériaux ne faisant pas partie de la bougie.
Cause : surcharge thermique par auto-allumage, p. ex. réglage trop précoce de l'allumage, résidus de combustion dans la chambre de combustion, soupapes défectueuses, allumeur défectueux, qualité de carburant insuffisante, bougie non serrée conformément au couple.
Effet : perte de puissance avant la panne totale (de moteur).
Remède : contrôler le moteur, l'allumage et la préparation du mélange ainsi que les couples de serrage des bougies d'allumage. Monter des neuves d'origine.