LE SITE D'INFORMATION DE LA MOTOCULTURE
www.motoculture-jardin.com





LE BROYEUR A VEGETAUX : UNE MACHINE MULTI-USAGES

Le broyeur à végétaux, peu utilisé par les jardiniers il y a quelques années, connait un succès grandissant. Il est certainement dû au fait qu’il rend plus d’un service.

Il est aujourd'hui l'outil indispensable pour recycler les résidus du jardin, petit branchage, les coupes de haie. Tout pour éviter de les bruler, dans les résidences c'est souvent interdit, ou d'utiliser une remorque.

Il permet à la fois de réduire considérablement le volume de ces déchets et également de les valoriser sous forme de broyat.

UN COMPACTEUR DE DECHETS DE JARDINAGE

Un broyeur de végétaux transforme les branchages en petits copeaux et permet de réduire jusqu’à plus de 10 fois leur volume. On peut également y introduire les tiges de plante vivaces, les feuilles mortes, les résidus de binage.…

Un gain de temps qui vous évite les déplacements à la déchetterie et permet la réutilisation des déchets .




UNE MACHINE A PRODUIRE DE L’ENGRAIS NATUREL OU DU PAILLAGE

On peut utiliser les broyats sous deux formes : le compost et le paillage. Lorsque le broyat est mis dans un composteur il s’ajoute aux déchets de tonte et de récolte et devient après quelques mois un engrais naturel, enrichissant le sol du jardin en matière organique et en humus.

Lorsqu’il est employé pour pailler le sol, il réduit l’évaporation durant les périodes chaudes (limite les arrosages en été) et il empêche l’envahissement par les mauvaises herbes.




COMMENT CHOISIR SON BROYEUR A VEGETAUX

UNE PUISSANCE SUFFISANTE

Il existe de forte différence de prix et de capacités entre les différents modèles commercialisés.

Le choix du modèle, se fera d’abord en fonction du volume de déchets que l’on aura à traiter, autrement dit, il dépendra principalement de la longueur de haies que l’on aura à tailler régulièrement.

Pour un petit jardin on pourra se contenter d’un modèle à moteur électrique, pour des jardins de grande taille, il faudra s’orienter vers des modèles à moteur thermique.

Un broyeur de faible puissance présente plusieurs inconvénients : des risques de bourrage, une dimension de copeaux trop importante qui rends difficile le compostage des déchets (plus les copeaux sont petits, plus ils se dégradent rapidement). Par ailleurs, cela limite fortement le diamètre des branches qu’il est possible de broyer.


UN DOUBLE SYSTEME DE BROYAGE

Il existe plusieurs système de broyage : plateaux tournant à lames, vis sans fin, rotor porte-couteaux.. Pour ces derniers il est important de prévoir un accès facile aux couteaux pour les affuter ou les changer. La présence d’une lame broyeuse en complément permet de garantir une excellente qualité de travail.



UNE RECUPERATION FACILE DES DECHETS

Un broyeur bien conçu facilite la récupération des déchets. L’idéal est qu’il puisse remplir directement une caisse, une brouette ou une remorque. Cela évite un fastidieux travail de reprise qui est toujours difficile avec de petits copeaux.









UN SYSTEME DE SECURITE

Le broyeur à végétaux comporte des outils tranchants. Il doit donc être sécurisé.

Voici quelques exemples :

La longueur de la goulotte doit empêcher de toucher les couteaux avec la main. Le broyeur ne doit pas pouvoir fonctionner sans sa goulotte,. En cas de bourrage, on ne doit pas pouvoir accéder aux éléments de coupe avec un moteur actif.



Article rédigé en collaboration avec les sociétés Pubert (premier constructeur mondial de motobineuses) et Kiva.